Articles

Mon avis sur « De la joie d’être bordélique » de Jennifer McCartney.

Il y a quelques jours de cela, la charmante Déborah-Jane Smadjam’interrogeait au sujet des personnes qui font appel à mes services, de l’engouement autour du rangement… dans le cadre de la sortie du livre de Jennifer McCartney. Vous pouvez voir la chronique de CNews ici:  Replay CNews sur la mode du rangement et du non-rangement.

A l’occasion de l’article pour montrer le replay, je vous ai promis de lire et de vous donner mon avis sur ce livre. Et bien,… je n’aurais pas dû…

Vous aurez remarqué que j’ai mis un certain temps à écrire cet article…

Je vais vous faire une confidence:… je n’arrive pas à le terminer…

Mais comme j’ai promis mon avis…!

Alors voilà: le livre de Jennifer McCartney, De la joie d’être bordélique, est une sorte d’essai qui prend le contre pied de tous les livres traitant du rangement, du désencombrement et plus largement, du minimalisme. Elle vise plus particulièrement Marie Kondo, vous l’aurez compris…

Dès le début du livre, on comprend que l’auteure a essayé d’appliquer la méthode KonMari et,…., qu’elle a échoué (si elle s’était fait aidé par une consultante KonMari, il y en a plusieurs à NY, on n’en serait pas là! Ok, je sors…). Effectivement, il semble qu’elle connaisse extrêmement bien les grands principes de la méthode.

On apprend également que c’est une acheteuse compulsive, qu’elle doit avoir des chats et qu’elle a un souci avec l’alcool.

On comprend aussi très vite qu’elle a une grosse dose d’ironie car elle est  capable d’expliquer pourquoi elle conserve le »tailleur vert de la mère de sa copine décédée ». Par contre, je n’ai pas compris qui est décédé: la copine ou sa mère? Tout ceci exprimé dans un langage très cru mais cependant créatif car elle est capable écrire un chapitre entier sur les « tote bag ».

Jennifer McCartney se base sur une étude scientifique montrant que les personnes dont le bureau est en bazar sont plus créatives que les autres… Ok, j’veux bien. Mais à contrario, n’allez pas croire que vous deviendrez plus intelligents si vous laissez votre bureau en bazar…! De même, vous ne serez pas plus stupides après avoir fait du tri chez vous…

Elle se montre elle-même comme étant très imparfaite, comme l’extrème opposée de Marie Kondo. Et on finit par bien l’aimer finalement car on se dit qu’il y a pire que nous dans l’imperfection!

Bref, l’auteure fait partie de ceux qui profitent du succès des autres (ici, Marie Kondo) pour faire parler d’eux. J’avoue que ça me pose un problème, quand même… Un peu comme ces chanteurs qui n’ont du succès qu’avec des reprises…

Conclusion: ce livre peut être distrayant si on culpabilise d’être désordonné, ça décomplexe un peu! Pour les bordéliques qui s’assument ou les maniaques du rangement: aucun intérêt…

J’ai conscience que mon avis peut être tronqué car je n’ai pas lu l’intégralité de l’ouvrage. Mais au moins, vous avez mon impression et je ne vous fais pas croire que j’ai eu le courage de lire jusqu’au bout!

Dites-moi de ce que vous en pensez! Est-ce que j’ai bien fait d’avoir dit que je n’avais pas fini le livre? Est-ce que vous pensez que j’aurais dû ne pas écrire cet article? Je suis toute ouïe!!!

 

2 réflexions au sujet de “Mon avis sur « De la joie d’être bordélique » de Jennifer McCartney.”

  1. Bonjour Veronique,
    Mon avis est que juger ce livre sans avoir abouti sa lecture est incorrecte vis a vis de l’auteure et de tes lecteurs. Il serait plus juste de donner les raisons pour lesquels tu as choisi de ne pas poursuivre ta lecture et c’est tout, sans jugement sans opinion definitf. Car au final tu ne connais pa sles aboutissants de ce livre… Qu’il ne t’interesse pas d’en lire d’avantage est ton choix, d’en faire une critique a partir d’une lecture partielle ce n’est pas tres valorisant.

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s