Articles

Que faire d’un cadeau « raté »?

Personne n’est à l’abri du tant redouté cadeau raté. Que nous l’offrions ou que nous le recevions, les goûts divergent d’une personne à l’autre et l’erreur est humaine. L’essentiel est bien sûr le plaisir de l’offrir et de le recevoir.

Il n’en reste pas moins qu’un cadeau raté peut aussi mettre mal à l’aise:

  1. Non, vraiment, ce foulard « flamants roses » ne trouvera pas de tenue avec laquelle s’accorder (cadeau dépareillé),
  2. Mais ce serait cruel pour Tatie Simone de lui dire que nous ne pouvons plus les voir en peinture ces maudits flamants roses (cadeau culpabilisant)!
  3. Va-t’il finir, comme d’autres avant lui, au fond de l’armoire à croupir pendant des années (cadeau encombrant)?

Prenons le problème à l’envers: que dirait Tatie Simone si elle savait à quel point le cadeau, qu’elle a eu tant de plaisir à nous offrir à Noël ou à notre anniversaire, nous empoisonne en fait la vie?

Pas sûr que, vu sous cet angle, elle nous en veuille de nous en délester. L’objectif premier du « présent » n’est-il pas de faire plaisir à l’instant « présent »?

Personnellement, je ne voudrais pas qu’un de mes cadeaux encombre la personne à qui je l’ai offert. Qu’en pensez-vous? Vous êtes-vous déjà interrogé(e)s à ce sujet?

Tout ça pour dire que personne ne devrait culpabiliser de ne pas conserver ce type de cadeau. Le cadeau a accompli sa vocation première et peut voguer vers une autre destinée qui pour une fois, sera autre que : décrépir au fond de l’armoire et nous faire nous sentir coupable chaque fois que nous remettons la main dessus, tout en occupant inutilement notre espace.

I – Mais d’abord, qu’est-ce qu’un cadeau raté?

Un cadeau raté pour l’un est un cadeau réussi pour l’autre. Chacun ses goûts! On peut considérer qu’un cadeau est raté quand:

  • l’objet en lui même ne nous plaît pas,
  • le vêtement est trop grand ou trop petit et on ne peut pas l’échanger,
  • l’objet nous plaît dans l’absolu mais ne nous correspond pas (ex: une horloge coucou pour un intérieur design),
  • l’objet nous est inutile (ex: le service à raclette alors qu’on déteste le fromage)…

II – Le dire ou ne pas le dire? Comment?

Dire à quelqu’un que son cadeau ne nous plaît pas est très délicat. Je dirais que cela dépend de plusieurs choses:

  • Le degré de proximité que nous avons avec la personne: est-ce quelqu’un de très proche ou pas? Peut-on se confier sans crainte à cette personne ou pas?
  • Son caractère: est-ce une personne qui se vexe facilement ou est-ce quelqu’un de compréhensif?
  • Notre façon de le dire: si nous estimons manquer de diplomatie, mieux vaut s’abstenir,
  • La raison pour laquelle le cadeau est raté: l’erreur de « taille » est moins vexante que l’erreur de « goût »!

Dans 90% des cas, vous allez préférer vous taire, ce que je peux aisément comprendre…

Mais si vous décidez de le dire, il faut bien choisir ses mots. La première chose à faire est d’exprimer sa gratitude:

 » Je te remercie beaucoup pour ce cadeau. Tu m’as fait très plaisir… »

Dans un second temps, il faut exprimer son intention:

« Je ne saurais pas avec quoi le porter (le fameux foulard « flamant rose »), alors je pense que je vais l’échanger pour pouvoir en profiter. »

ou

« J’ai déjà ce type d’objet alors je vais en faire don à quelqu’un qui en a besoin. »

ou

« C’est une super idée de cadeau mais je souhaite le revendre afin de pouvoir acheter un autre objet dont j’ai vraiment besoin. »

Si vous présentez les choses de façon positive, avec gratitude et avec le sourire, le message passera avec sincérité et bienveillance.

III – Comment se délester des ces cadeaux ratés?

Il y a plusieurs façons de faire sortir de chez soi un cadeau mal choisi. Sans avoir oublié de ressentir de la gratitude envers ce geste d’une autre personne envers vous, vous pouvez choisir l’un de ces 3 canaux:

1- Le don.

Beaucoup d’associations seront plus que ravies de recevoir ces cadeaux. Vous leur offrez ainsi une seconde vie très joyeuse!

NB: Spéciale dédicace à la Cravate Solidaire qui récupère vêtements et accessoires compatibles avec la recherche d’emploi.

D’autres objets peuvent trouver preneur auprès de votre entourage. Le dernier CD de Justin Bieber plaira sans doute à votre petite nièce et le fameux foulard « flamants roses » collera parfaitement avec le style de votre meilleures amie. Assurez-vous tout de même que cela leur fait vraiment plaisir afin de ne pas reproduire l’effet de votre « cadeau raté ».

2 – L’échange

Aujourd’hui, certains articles sont accompagnés d’un ticket de caisse « échange ». Ne vous en privez surtout pas, que le problème vienne de la taille ou pas!

3 – La revente

Enormément d’objets se revendent très facilement sur internet ou dans les magasins de seconde main. C’est une des possibilités mais il ne faut pas nonplus que ce soit systématique car il vaut mieux communiquer au préalable avec nos proches afin qu’ils connaissent mieux nos attentes et nos aspirations. Nous allons voir tout de suite comment procéder.

IV – Comment faire pour ne plus recevoir de cadeaux ratés?

La clef, comme dans beaucoup d’autres domaines: la communication!

Vous limiterez considérablement le nombre de cadeaux ratés en parlant avec votre entourage. Ce sera moins facile d’en parler avec l’oncle Bernard que vous voyez une fois à Noël mais il est possible qu’il cherche à se renseigner auprès des personnes plus proches. Vous ne perdez donc rien à discuter « cadeaux », qu’ils soient pour vous ou pour les autres, avec votre entourage.

Il y a aussi peu de chance de se tromper avec des cadeaux « loisir » ou des cadeaux « consommables ». Exemple, une invitation au restaurant a toutes les chances de faire plaisir à tout le monde et n’encombre aucunement votre intérieur.

Donc, si vous dites à vos proches que vous préférez des cadeaux » instants passés ensemble » (une sortie, un resto, une place de musée), tout le monde appréciera!

Vous évitez ainsi la « liste de Noël » tout en mettant toutes les chances de votre côté.

L’objectif premier d’un cadeau, c’est de faire plaisir à celui qui le reçoit et à celui qui l’offre, à l’instant présent.

Vous savez ce qu’il vous reste à faire! Et si vous avez des vestiges du passé, des cadeaux gardés au fond des placards, souvenirs de déconvenues passées, mettez dès maintenant ces conseils en pratique.

Si vous avez d’autres idées, n’hésitez pas à les noter dans les commentaires. Elles viendront enrichir cet article.

Je vous souhaite plein de beaux cadeaux réussis!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s