Accéder au contenu principal

J’ai testé: le dépôt-vente de vêtements.

Dans le cadre de mes consultations, il arrive que mes client.e.s souhaitent vendre leurs vêtements ou leurs objets inutilisés. Pourquoi pas? Ok, mais à condition que les pièces sortent très vite!

Une solution m’a parue évidente de prime abord: le dépôt-vente de vêtements. On emmène les pièces qui sont encore en bon état mais qui ne nous apportent rien de positif, on négocie les prix (en principe, le magasin prend 50% du prix affiché) et on attend que ça se passe…

C’est ce que j’ai fait avec les tenues de ski de mes enfants devenues trop petites (la commission est bien moins élevée pour ce type de matériel).

Je pensais que c’était aussi simple et aussi rapide. Et puis, j’ai décidé de tester pour mes propres vêtements. J’avais 8 pièces que j’ai beaucoup aimé mais dans lesquelles je ne rentrais plus. Elles étaient toutes en bon état et pas encore démodées (enfin, selon moi!).

Un beau matin, je décide de me rendre au dépôt-vente que j’avais repéré depuis longtemps. Je me gare à proximité (en payant mon stationnement à l’horodateur), j’attrape mon sac avec ces fameux vêtements et je passe la porte de cette boutique: « Bonjour! Je viens vous déposer des vêtements! ». J’étais toute contente et là, la gentille dame me répond: « Désolée mais je ne prend plus rien, je n’ai plus de place. »

Effectivement, les portants étaient pleins à craquer…

Pas grâve! Je retourne à ma voiture, un peu dépitée quand même parce que je n’avais pas prévu ça. Je saisis mon téléphone et recherche les autres dépôts-vente de vêtements. J’appelle le plus proche:

DRING…

« Le dépôt de …., Bonjour!

– Bonjour! Je vous appelle pour savoir si vous acceptez les dépôts.

– Oui, je les accepte mais dans un mois.

– ??? ….. Vous voulez dire que vous voulez bien que je passe mais pas avant un mois?

– Oui, c’est bien ça.

– D’accord, merci. Je vais y réfléchir. »

Echec n°2, sans même encore avoir montré mes vêtements. Je garde en tête l’idée que les vêtements que je décide de faire sortir doivent le faire au plus vite.

Pas grâve!!! J’appelle le deuxième dépôt-vente le plus proche, je peux passer sans rendez-vous dans l’après-midi. Génial!

Sur le chemin, je décide de me rendre dans une autre boutique. Direct, sans sommation: « Vous devez prendre un rendez-vous pour déposer. » D’accord, je prend rendez-vous pour mardi (nous sommes vendredi), et je ressors avec mon sac et la queue entre les jambes…

Comme il n’était pas encore 14H, je vais dans un dépôt-vente de vêtements pour enfants qui a un coin femme également. Cette fois, je peux sortir mes pièces. La gentille dame du magasin me propose ses tarifs (extrêmement bas) pour 3 pièces que je lui propose. Elle m’explique qu’elle n’a pas de clientes pour les autres. OK! Comme je comprends. Très bien! Merci, je vais y réfléchir!

En fait, j’avais envie de tout déposer au même endroit, par soucis de simplicité. Ce n’est pas possible ici. Tans pis!

Echec n°3! Passons.

Je continue mon chemin et j’arrive au dépôt-vente qui m’avait demandé de passer l’après-midi. Une dame très sympa me demande de repasser quelques minutes plus tard car elle était déjà occupée avec une autre personne pour un dépôt. OK! Je lui laisse le sac qui me sciait l’épaule et part déposer une botte à réparer chez le cordonnier. Quand je reviens, elle avait déjà regardé ce que je lui proposais. Elle acceptait la moitié des pièces (les meilleurs marques et les meilleurs matières). « Merci mais je pensais tout déposer au même endroit, je vais y réfléchir »… Quelle déception! Echec n°4, qui n’est qu’un demi-échec, finalement. Mais je commence à comprendre le fonctionnement.

Comme toute boutique, un dépôt-vente a sa clientèle, ses « habitué.e.s ». La commerçante connait sa clientèle et ce qui lui plaît. Elle doit bien choisir ses pièces afin de ne pas perdre de place dans la boutique et de ne pas décevoir sa clientèle, au risque de la perdre.

Bref, je rentre à la maison aussi chargée que j’en suis partie.

Arrive le mardi. Je me rends au dépôt-vente qui m’avait donné rendez-vous. Encore une fois: énorme déception. Elle accepte uniquement une jupe pour une raison que je n’ai pas bien compris. Elle refuse tout le reste. Je repars donc avec mon sac plein. Echec n°5 cuisant… Dans ma tête, j’entends le jingle des jeux télévisés quand le candidat perd… Vous entendez, vous aussi?

J’ai arrêté-là mon expérimentation car ces 5 boutiques sont les seules de ma ville.

Conclusion:

Oui au dépôts-vente si:

  • Vous acceptez de déposer dans différentes boutiques,
  • Vous n’êtes pas exigeant.e.s niveau prix.

Mais sachez que le fait que le dépôt-vente accepte vos vêtements n’est pas gage de vente. Si au bout de 2 mois vos pièces ne sont pas vendues, vous devez les récupérer. Elles risquent donc de revenir chez vous!

Non au dépôt-vente si:

  • Vous souhaitez être débarrassé.e.s rapidement et définitivement,
  • Vous espérez en tirer un bon prix.

Ce que j’en pense:

J’aurais pu déposer chacune de mes pièces dans 3 endroits différents. Mais cela m’a demandé du temps, de l’énergie et ma bonne-humeur… Si j’avais accepté de déposer ces pièces, je n’avais pas la garantie de tout vendre, j’aurais donc du retourner chercher ces pièces. Et si j’avais tout vendu, le montant récupéré en aurait-il vraiment valu la peine?

Je pense donc que cette solution est valable uniquement pour les pièces « haut de gamme »‘, voire « luxe ». Mais ce n’est que mon humble avis, suite à cette expérience.

Ma préférence en la matière revient au don. Il y a toutes sortes d’associations qui acceptent volontiers vos vêtements. Les vêtements sont réutilisés ou revendus. Vous avez l’embarras du choix! Et point de déception dans ce cas, au contraire: quel plaisir de faire une bonne action!

N’hésitez pas à commenter pour me faire part de votre expérience en la matière!

 

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :