Accéder au contenu principal

La charte de déontologie

La présente charte définit le cadre déontologique auquel Ledicia – Organisation s’engage auprès de ses clients particuliers et professionnels lors de ses interventions.

PARTIES

D’une part:

La consultante : Véronique LEBON, intervenante de Ledicia – Organisation, consultante KonMari certifiée.      

cropped-bronze_consultant.png

D’autre part:

Le client :

– particulier pour une ou plusieurs interventions à son domicile.

TRANSPARENCE

La consultante informe le client de ses tarifs. Elle établit un devis d’intervention en fonction de la demande et du besoin du client.

VALIDATION

La consultante et le client s’engagent à définir les objectifs à atteindre lors de la première consultation.

CONFIDENTIALITÉ

La consultante s’engage à préserver la confidentialité des données personnelles du client et de ses relations avec le client. Elle garantit le respect du secret professionnel. La consultante s’engage à prendre toutes les mesures nécessaires afin de garantir à son client l’exercice de cette confidentialité.

RESPECT DE LA PERSONNE

La consultante s’interdit tout abus de confiance et tout jugement de valeur sur le client. Elle accompagne le client vers la réalisation de ses objectifs, privés ou professionnels, dans le respect de sa culture, de son physique, de son âge, de ses valeurs, de son environnement et de son budget.

FIN DE SESSION

La consultante laisse au client la responsabilité de l’évacuation des objets désencombrés et des documents estimés sensibles. Cependant, la consultante peut conseiller des canaux de dons, vente, recyclage ou mise en déchetterie.

DROIT À L’IMAGE

La consultante s’engage à ne pas diffuser les photos éventuellement prises lors de ses interventions. Les photos prises lors des séances, avec l’accord du client, servent uniquement de moyen de motivation du client pendant le processus de rangement.

Si la consultante souhaitait utiliser ces photos, elle demanderait l’autorisation au client et lui demanderait de signer une cession d’image. Le client serait informé du support et de la date de diffusion de ces photos.

COMPÉTENCES

La consultante assure sa formation continue, elle s’informe et se forme aux recherches et avancées dans ses domaines de compétence.

La consultante informe le client lorsque les problématiques soulevées sortent de son domaine de compétences et s’engage à l’orienter vers les spécialistes concernés. Elle refuse toute intervention qui sort de son domaine de compétences.

OBJETS ILLICITES ET/OU DANGEREUX

La consultante se réserve le droit de mettre fin à la séance en cas de présence sur les lieux d’objets dangereux et/ou illicites (armes, drogue, ect…) et de remplir ses obligations aux yeux de la loi. Le solde du règlement de la facture reste dû par le client.

PAIEMENT DES PRESTATIONS

La consultante fournit un devis d’intervention précis. Le client accepte le devis et verse 50% du montant de la facture pour réserver une date d’intervention prévue en accord avec la consultante.

La consultante confirme les dates et les horaires d’intervention à réception de l’acompte.

ANNULATION DE SÉANCE

À l’initiative de la consultante: remboursement de 100% de l’acompte.

À l’initiative du client:

– plus de 2 semaines avant la date prévue: remboursement de 100% de l’acompte,

– entre 1 et 2 semaines avant la date prévue: remboursement de 50% de l’acompte,

– moins d’une semaine avant la date prévue: pas de remboursement de l’acompte.

INTERVENTIONS EN ENTREPRISE

Le fait pour une consultante d’être liée dans son exercice professionnel par un contrat ou un statut à une entreprise privée ou publique ne modifie pas ses devoirs professionnels et en particulier ses obligations concernant le secret professionnel et l’indépendance du choix de ses méthodes et de ses décisions. Elle fait état de la charte de déontologie à l’établissement de ses contrats et s’y réfère dans ses liens professionnels.

La consultante demande des informations pour comprendre le métier et le secteur d’activité du client afin de saisir les aspects opérationnels des problématiques qu’elle soulève. Le client doit donner toutes les informations nécessaires au bon déroulement de l’intervention.

La consultante établit un accord avec l’interlocuteur responsable chez le client. Cet accord précise les objectifs et le cadre d’intervention du consultant. Il précise les règles de confidentialité. Il peut être nécessaire d’ajuster cet accord au fur et à mesure de l’avancée de l’intervention.

La consultante considère la personne ou le groupe de personnes auprès desquelles elle intervient comme faisant partie d’un système global (entreprise ou institution) et effectue l’accompagnement des personnes ou des groupes dans l’intérêt de l’ensemble du système.

La consultante laisse au client la responsabilité de ses décisions opérationnelles.

La consultante n’use pas de sa position à des fins personnelles, de prosélytisme ou d’aliénation d’autrui. Elle ne répond pas à la demande d’un tiers qui recherche un avantage illicite ou immoral, ou qui fait acte d’autorité abusive dans le recours à ses services.

La consultante informera l’organisation lorsqu’elle met des obstacles manifestes à la progression de son intervention.

Les dispositifs méthodologiques mis en place par la consultante répondent aux motifs de son intervention.

La consultante laisse au client la responsabilité de l’évacuation des objets désencombrés et des documents estimés sensibles. Cependant, la consultante peut conseiller des canaux de dons, vente, recyclage ou mise en déchetterie.

%d blogueurs aiment cette page :